Ecosystème du projet 

Changer les habitudes de travail

” 

Amiens métropole a dans un premier temps invité les acteurs du territoire à une première réunion. Le centre culturel Jacques Tati a pris la suite en complétant la liste des invités : ajout des partenaires du centre culturel et prises de contact avec des acteurs du quartier avec lesquels il n'a avait pas d'habitude de travail. Le collectif Superamas a repéré et rencontré des artistes pour participer au projet.

La génèse, les enjeux du projet

La génèse : à l’initiative du service politique de la ville d’Amiens métropole, l’ensemble des partenaires du quartier se sont réunis en novembre 2019 pour échanger sur l’opportunité de mettre en place un projet artistique en lien avec le projet de rénovation urbaine du quartier Pierre Rollin à Amiens. Suite à cette réunion, le Centre Culturel Jacques à Tati a proposé d'être le porteur du projet sur le territoire et a sollicité le collectif Superamas pour piloter le projet d'un point de vue artistique. Une deuxième réunion a eu lieu en février 2020 avec l’ensemble des partenaires et quelques habitants du quartier pour confirmer les engagements dans le projet. Le nom du projet a été choisi : Rollin(g) Stones.

Amiens métropole a signé une convention de Rénovation urbaine avec l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU), la région Hauts-de-France et les bailleurs sociaux en octobre 2019.

A partir de ce contrat qui prévoit de remodeler le quartier (destruction de logements, aménagements d'espaces publics, reconstruction de commerces et de services publics, création d'une voie de circulation), et des expériences menées dans d'autres quartiers (quartier Nord et Etouvie), les élus et les services techniques d'Amiens métropole, nous ont sollicités afin d'accompagner les habitants dans la rénovation par le biais de l'action artistique et culturelle. Il s'agit de revitaliser le quartier, d'inciter les habitants à être acteurs de la vie de leur quartier et de mettre les citoyens en action dans la cité.

Les enjeux : l’apport du projet Rollin(g) Stones repose sur deux grands piliers : l’accompagnement de la rénovation urbaine du quartier Pierre Rollin et la mise en place d’une dynamique citoyenne susceptible de revitaliser ce quartier.

L’accompagnement de la rénovation urbaine du quartier Pierre Rollin. Il nous semble essentiel de (re)tisser du lien dans la communauté des habitants, de favoriser une communication plus harmonieuse entre les habitants et les décideurs de la rénovation, de mobiliser les acteurs locaux pour qu’ils s’emparent du projet et fassent des propositions constructives pour l’améliorer.
C’est pour les accompagner et mettre en synergie les acteurs locaux (associations, écoles, clubs...), dans une démarche de co-responsabilité et de co-construction, que nous entendons mener le projet Rollin(g) Stones, sur une période de deux années.

La mise en place d’une dynamique citoyenne. Le projet Rollin(g) Stones se fixe pour objectif d’engendrer une dynamique positive par rapport aux mutations à venir et favoriser une mise en commun des énergies individuelles et collectives. La rénovation urbaine bouleversera en profondeur les habitudes de quartier et la vie quotidienne des habitants. Aujourd’hui, elle suscite des inquiétudes, des incompréhensions, des malentendus, et des fantasmes. Demain, ces changements vont induire, et pour plusieurs années après la fin des travaux, des émotions fortes, positives ou négatives. En regroupant un maximum de partenaires locaux, le Centre culturel Jacques Tati et l'association Superamas ont pour objectif de canaliser les émotions, les questions, les doutes, les enthousiasmes en moments de création collective, d’inventivité partagée, d’écoute réciproque, d’ateliers de recherches, de questionnement, d’actions artistiques et de célébrations performatives afin de revitaliser le quartier.